5ème Promotion du DU d’aromathérapie clinique de la Faculté de Strasbourg

5ème Promotion du DU d’aromathérapie clinique de la Faculté de Strasbourg

Très belle journée à Strasbourg pour participer au jury de la 5ème promotion du DU d’aromathérapie Clinique de la faculté de pharmacie de Strasbourg.

Après 2 ans de tutorat pour le DU, c’est une nouvelle marche de franchie. J’espère avoir l’occasion de renouveler cette expérience enrichissante pour les prochaines sessions.

Merci Céline et Giselle pour votre confiance.

Pour cette session, j’ai examiné 9 mémoires, dont certains extrêmement intéressants, sur des sujets aussi variés que le traitement des douleurs chroniques, le traitement des candidoses, l’accompagnement de la fin de vie, mais également des femmes enceintes avec les huiles essentielles.

Assister aux soutenances correspondantes et voir l’avancée de ces projets mis en place dans différentes structures de santé, a été un vrai bonheur, même si j’ai pu constater que les freins sont encore nombreux, notamment dans les structures hospitalières.

Pourtant, de plus en plus d’études montrent l’efficacité des huiles essentielles que ce soit comme anti-infectieux, antalgiques, ou apaisants nerveux. Leurs mécanismes d’action sont de plus en plus investigués et connus. Et le coût abordable de la plupart des huiles essentielles devrait au contraire être un encouragement au développement de ces thérapeutiques en ces temps de restriction budgétaire drastique dans les hôpitaux. D’autant que le confort du patient est grandement amélioré.

Malheureusement, il est vrai que certaines personnes utilisent les huiles essentielles de façon trop abondante, et sans avoir pris conseil au préalable auprès d’une personne compétente. Les huiles essentielles sont des concentrés de composés actifs qui peuvent entrer en interaction avec certains médicaments, favoriser des allergies ou bien encore être contre-indiquées dans certaines pathologies. Elles doivent donc toutes être maniées avec précaution, même celles présentées comme « douces ».

Le DU d’aromathérapie clinique de Strasbourg s’emploie à transmettre cette exigence de qualité et de prudence dans l’utilisation des huiles essentielles mais nous sommes encore trop peu de professionnels à être formés dans ce cadre. Il nous faut malgré tout continuer à présenter les avantages des huiles essentielles dans le cadre des bonnes pratiques d’utilisation. Pour ma part, je m’y emploie lors des conseils individuels et des ateliers d’aromathérapie que j’anime tout au long de l’année (vous pouvez retrouver le planning pour 2018-2019 sur mon site : http://lauretsens.com/images/ateliers20182019.pdf ).